Logo shurgain
Blogue
Performer, c’est aussi parfois oser évoluer

Il était une fois un jeune homme brillant, John Francis de son prénom (mais tout le monde l’appelait Jack !), qui avait à cœur la réussite de l’entreprise pour laquelle il travaillait. Et Jack, depuis le début de sa carrière, avait toujours déploré que les entreprises attendent que les choses aillent mal avant d’agir. Il s’exclamait : « Changez avant que vous soyez contraints de le faire ! »

Dans le domaine des affaires, certaines personnes sont des légendes de leur industrie. Plusieurs parallèles sont intéressants à faire entre leurs enseignements dans les hautes sphères de la finance et le plancher des vaches…

 

Faisons le parallèle avec la production laitière

Malgré la menace des différents accords internationaux et la baisse du prix du lait aux producteurs, on se console en se comparant à d’autres pays du monde. On peut aussi selon le contexte être tenté, comme « humain », de ne pas profiter pleinement des bonnes périodes. Après tout, on manque de place, de temps, de terres… On aura bien assez le temps d’aller chercher tout ce qui sera possible dans les moments plus difficiles, se dit-on. Erreur ! Pourquoi ne pas, comme « entrepreneur laitier », tirer le maximum des opportunités tout de suite ?

Comment cela se traduit-il ? Pour Jack, cela signifiait entre autres remplacer chaque année les employés constituant les 10 % les moins performants… Ouch ! On ne l’a pas surnommé « Neutron Jack » en l’honneur de la bombe à neutrons pour rien ! En production laitière, cette mesure pourrait se traduire de différentes façons, comme remplacer les 10 % de sujets qui ne livrent pas les performances escomptées. Posez-vous la question : est-ce que chacune de mes vaches et de mes génisses mérite encore d’être dans mon étable ?

Ceci peut aussi se traduire par investir dans ce qu’on sait qui rapportera à terme. Si les revenus étaient diminués de 15 %, regretterait-on de ne pas avoir investi plus tôt sur le moyen ou long terme? On peut parler ici d’investissements dans le bien-être animal (ventilation, confort, etc.) ou encore dans l’alimentation optimale des génisses pour qu’elles développent leur plein potentiel génétique. On peut aussi penser à l’achat de droits de production qui se paient en quelques années dans les années de vaches grasses, de manière à profiter d’un quota payé dans les années de vaches maigres…

Et de votre côté, comment se situe votre entreprise laitière par rapport à celle d’autres gestionnaires ? Votre représentant Shur-Gain peut vous faire part de moyens à votre portée pour vous aider à vous mesurer, évaluer vos forces et trouver des pistes d’amélioration rentables. Il pourra contribuer à votre plan d’action pour vous permettre d’atteindre vos objectifs en faisant en sorte que chacun mette ses énergies là où son efficacité sera maximisée. Jack croyait en « des [intervenants] énergiques qui croient en la mission de l’entreprise et comprennent comment la mener à terme », et aussi que « l’équipe avec les meilleurs joueurs est celle qui gagne ». Profitez de ses conseils !

Sacré Jack ! En 1999, alors qu’il était l’un des hommes d’affaires les plus en vue de la planète, Jack Welch a été nommé « manager du siècle » par le magazine Fortune pour son travail chez GE. Sans doute que pour lui, performer se traduisait en dollars; sa fortune personnelle était estimée à plus de 700 M$ US en 2006. Pour vous, performer équivaut peut- être à bien vivre de la ferme, à passer un maximum de temps en famille ou encore à arriver à vous simplifier la vie. Selon vos objectifs, pensez à l’avenir, faites votre plan d’affaires et allez-y, osez ! Une foule de solutions s’offrent à vous.

Parlez aussi à un représentant Shur-Gain ! Il pourra vous conseiller quant aux pistes de solutions adaptées à votre entreprise. C’est votre allié à travers les diverses étapes de l’évolution de votre entreprise ! Bon succès!